Connectez-vous S'inscrire

Les palettes du subconscient

Fin d'étude 2007




Christelle Berry
Lu 7571 fois
     


1.Posté par jjb le 21/05/2009 01:07
Tiens, une factrice cheval ! Qui extériorise son "intérieur". Et pas avec des naperons brodés ... Son intérieur qu'elle fait voir. Une "mélancolique" avec des couleurs éclatantes au bout des doigts ! Un beau subconscient !

Les contacts internet sont-ils si virtuels que çà ?
Je dis des choses par internet que je ne dis pas autrement.

2.Posté par jjb le 21/05/2009 14:25

Ce reportage ne s'affaiblit-il pas lui-même ? Pourquoi présenter le travail de deux personnes. Chacune pourrait avoir son reportage. Le reportage Man Liebt a ce défaut aussi. J'aurais tant aimé en savoir plus sur cette peintre qui ferme sa boutique tard le soir, accompagnée de son chien. J'aime ses peintures.
Cette première dame dans "les palettes du subconscient" qui noie sa vie consciente dans la noircitude du vin et laisse exploser, à reconstruire son bel intérieur qu'elle fait visiter, les belles couleurs de son désir, de sa libido, de son lien au monde, de son lien à elle et qui la rend magnifique.
Cette deuxième dame qui croit que le virtuel existe. Détrompons-la. On dit que la poésie est le langage sans destinataire. Ce qui n'est pas tout à fait vrai. L'autre est toujours là. Qu'il soit père ou mère ou amour perdu ou soi-même. Combien de textes envoyés sans retour des destinataires, qui me sont finalement adressés avec un grand trou de communication, avec un énorme questionnement sur moi-même et sur mes demandes ?

3.Posté par Guillaume le 10/09/2009 00:44
Merci pour cette publication ... drôle de souvenirs que de le revoir deux années après.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Cinématographie | Photographie | 1ère Ciné | Cours | FIFF 2013